Santé Nature Innovation - Graisses saturées : les nouveaux avis

Publié le par Santé Nature Innovation

Santé Nature Innovation
Santé Nature Innovation

Le service d’information Santé Nature Innovation, dédié à la médecine naturelle et au bien-être, propose chaque mois différentes publications de périodiques. Parmi elles, les lecteurs peuvent recevoir, chaque semaine, gratuitement et par voie électronique, « La Lettre de Santé Nature Innovation » rédigée par Jean-Marc Dupuis, spécialiste scientifique et journaliste. Il y est généralement question de sujets de fond et d'actualité. Dans la lettre du 26 novembre 2014, l'auteur fait référence aux nouvelles recommandations, concernant les graisses saturées, émises par une autorité de santé au niveau mondial. Revenons sur ces préconisations décortiquées par la plume acérée de Jean-Marc Dupuis, allié des traitements naturels, des habitudes de vie alternatives et du bien-être au quotidien, qui évoque depuis plusieurs années déjà les dérives et surtout le non-sens des consignes alimentaires officielles, concernant notamment les graisses saturées dans nos assiettes.

Les acides gras saturés observés à la loupe

De nombreux aliments, tels que le beurre, les œufs, les huiles, le gras de certaines viandes ou encore le chocolat, pour ne citer que les principaux, subissent un véritable veto de la part du monde médical et de certaines autorités sanitaires. Ils seraient à l'origine de nombreuses maladies cardiovasculaires et devraient donc être bannis de nos assiettes. Le milieu médical traditionnel préconisant en effet une alimentation légère, basée notamment, et pour forcer le trait, sur la consommation monotone de légumes verts et de céréales, sans aucun ajout de matière grasse, fait fausse route. C'est ce qu'avance Jean-Marc Dupuis dans sa lettre. Il va même plus loin et démontre que le lien entre les graisses saturées et les maladies coronaires n'est pas prouvé. Pour avancer ce fait, il se base sur une étude scientifique menée par UpToDate, organisme nord-américain récoltant des preuves scientifiques favorisant la prise de décision thérapeutique des médecins. Sans nier le lien existant entre les acides gras saturés et les risques de maladies coronaires, ces instances scientifiques indiquent que le risque de contracter ces maladies n'est pas prouvé !

Le point de vue de Santé Nature Innovation

Dans cette lettre de Santé Nature Innovation, consacrée aux graisses saturées, l'auteur fait la démonstration que le beurre, les huiles ou le lait ne sont plus à bannir totalement de nos assiettes. Il est important de compenser leurs effets par des acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6, mais s'en priver totalement ne serait d'aucune utilité. Selon Jean-Marc Dupuis, ce serait même aller à l'encontre d'une alimentation plaisir. En effet, le bien-être de chaque personne passe aussi par l'alimentation, la diversification des goûts et des saveurs. Il ne faut pas, selon lui, avoir recours à une nourriture punitive sous prétexte qu'un peu de beurre sur une portion de riz serait mauvais pour la santé. Tout est dans la mesure et l'équilibre. Pour retrouver l'intégralité du texte et consulter les sources scientifiques dont il s'inspire, consultez la lettre Santé Nature Innovation datée du 26 novembre 2014, sur le service d'information dédié.

SANTÉ NATURE INNOVATION - INTERVIEW DE JULIEN VENESSON - CONGRÈS INTERNATIONAL DE SANTÉ NATURELLE

Partager cet article

Repost 0